Informer pour une école de qualité

- Advertisement -

REDICI : Le 2ème congrès national annoncé pour le samedi 30 septembre 2023

229
Listen to this article

Le Réseau des dynamiques institutrices de Côte d’Ivoire (REDICI) tiendra, sauf changement de dernière minute, son deuxième congrès ordinaire, le samedi 30 septembre 2023, au Palais de la Culture, Salle Kodjo Ebouclé, dans la Commune de Treichville.

En effet, annoncé à une conférence de presse le mercredi 5 juillet 2023 que ce congrès ordinaire du REDICI devrait avoir lieu le 5 août dernier, cette date n’a pas été respectée à cause du décès de l’ancien président et chef d’Etat ivoirien, Henri Konan Bédié, le 1er août 2023. Ce deuil, faut-il le souligner, avait engendré l’annonce d’un deuil national interdisant toute cérémonie à caractère festif.

Après avoir tourné cette page noire, la présidente nationale du REDICI, Sepi Emma Nadège, et son bureau viennent d’annoncer une nouvelle date pour ce congrès ordinaire. Il s’agit du samedi 30 septembre 2023 dès 08h. Quant au lieu, il est inchangeable. Il s’agit de la Maison de la Culture à Abidjan Treichville. Le thème choisi pour ce congrès est « La lutte contre les violences basées sur le genre (VBG) en Côte d’Ivoire : approches sanitaires et dispositions sécuritaires en faveur des femmes ».

4 sous-thèmes seront animés à travers 4 panels pour le volet formation de ce congrès. Le sous-thème 1, parle de « Les VGB constatées en Côte d’Ivoire : la réponse du CNDH ». Le sous-thème 2 fait cas de « La responsabilité du MENA dans la lutte contre les VGB sur les enseignantes ivoiriennes ». Quant aux sous-thèmes 3 et 4, ils sont respectivement libellés comme suit « La contribution des institutrices à la lutte contre les décès néonatals et infantiles en Côte d’Ivoire, y compris les VGB et leur prise en charge sanitaire » et « La lutte contre les VGB en Côte d’Ivoire : quels sont les mécanismes mis en place et les contributions du gouvernement. »

En plus du volet formation, il y aura la cérémonie officielle au cours de laquelle seront prononcés des allocutions des officiels, l’exécution de l’hymne du REDICI, l’investiture du nouveau bureau national du REDICI, la projection d’un film témoignage des victimes du VBG. Il est également prévu la lecture des motions, lecture et adoption du rapport général, lecture des plaidoyers. Le troisième volet, non des moindres de cet congrès du REDICI, est intitulé « La nuit des talents des rédiciennes » au cours duquel il est prévu des prestations artistiques (chants, danses, poésie…) exécutés par des institutrices et des animations avec la participation des artistes comme Abou Nidal de Genève et bien d’autres.

Il faut souligner que ce 2ème congrès ordinaire du REDICI est placé sous le haut patronage du ministre de tutelle, Prof Mariatou Koné, ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, sous le co-parrainage des ministres Nassénéba Touré, ministre de la Femme, de la famille et de l’enfant, et Pierre Dimba, ministre de la Santé, de l’hygiène publique et de la couverture maladie universelle.

Aussi, faut-il indiquer qu’avant le report de cet événement, la présidente du REDICI, Sepi Emma Nadège, épouse Diabagaté, en repos maladie, avait, lors de la conférence de presse du 5 juillet 2023, annoncé la participation à ce congrès de plus 1 500 personnes du monde éducatif et de la société civile ivoirienne.

Benoît Kadjo

- Advertisement -