Informer pour une école de qualité

- Advertisement -

Année scolaire 2023-2024 : le REDICI bientôt en tournée contre les VBG…

309

Le Réseau des dynamiques institutrices de Côte d’Ivoire (REDICI) était au jardin botanique de Bingerville, le samedi 27 décembre 2024. La présidente dudit réseau et ses camarades dans ce cadre enchanteur avec les membres de son bureau exécutif, des responsables de Zone (RZ) et des responsables de Commission pour dérouler leur programme d’activités pour l’année scolaire 2023-2024.

C’est à l’air libre, au sein du Jardin botanique de Bingerville que la présidente du REDICI, Sepi Emma Nadège Epse Diabagaté, a convoqué les membres de son bureau exécutif, des responsables de zone et les responsables de commission de son organisation pour parler des activités à venir.

REDICI
Une autre de photo de famille.

D’abord, elle a présenté le programme national de tournée. Cette tournée, qui va conduire les différentes délégations dans le pays profond, se situe dans le cadre de la mobilisation des Rediciennes, de l’installation des bureaux locaux et la sensibilisation des enseignants, en général, et des institutrices, en particulier, sur les VBG, les attitudes à tenir pour secourir une victime, comment se tenir face à un auteur de VBG. La présidente du REDICI a, également, présenté les différents projets de son réseau.

Mme Diabagaté a, par ailleurs, parlé du programme de cette tournée nationale qui débute le 21 février 2024 et prend fin le 3 mars 2024. Mme Diabagaté a, par ailleurs, parlé des projets du REDICI. Les membres convoqués et présentes ont reçu leur feuille de route et les recommandations dans le cadre de leurs prochaines missions dans les différentes localités. Dans le cadre de cette tournée, la présidente a annoncé l’instauration d’un prix de la meilleure équipe RZ ayant effectué la meilleure sensibilisation.

Le REDICI a reçu la visite d’un futur partenaire.

Aussi, sera-t-il question d’élection pour la mise en place de bureaux des responsables départementaux (RD). La présidente, Sepi Emma Nadège Epse Diabagaté, a donné la parole aux membres pour leurs différentes préoccupations. Ses interlocuteurs ont énuméré, à cet effet, plusieurs préoccupations dont, en particulier, l’hostilité, parfois, sans raisons de leurs camarades institutrices au REDICI. Plusieurs propositions ont été faites pour l’avancée de ce réseau des institutrices ivoiriennes.

Au cours de cette rencontre, les Rediciennes ont reçu la visite d’un partenaire, M. Teby, opérateur économique. Ce dernier a salué les institutrices pour leur initiative de création du REDICI. M. Teby a, aussi, invité les membres à cultiver l’amour entre elles et surtout à prioriser la vraie union et solidarité entre les membres.

Benoît Kadjo

- Advertisement -