Informer pour une école de qualité

- Advertisement -

Côte d’Ivoire: Le MENA investit dans 32 filles en STIM pour leur autonomisation et contribution développement durable

381
Listen to this article

Guidés par le thème officiel « Ensemble agir pour l’égalité en Côte d’Ivoire, éradiquer la pauvreté, renforcer les institutions, investir dans le futur de la femme » et le thème secondaire « En mars, investissons dans le parcours scolaire de 32 jeunes filles, futures femmes scientifiques », la Côte d’Ivoire affiche sa détermination à atteindre l’équité et la performance dans les sphères scientifiques grâce à l’initiative « STIM pour ELLE ».

Porté à l’avant-scène par le Ministère de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (MENA) à travers sa Direction de l’Egalité et de l’Equité du Genre (DEEG) et appuyé par l’Agence Française de Développement (AFD) via le Prêt Souverain, ce projet ambitionne de garantir une égalité d’accès aux domaines des Sciences, Technologies, Ingénierie et Mathématiques (STIM) pour les filles.

En effet, les statistiques montrent un déséquilibre significatif dans la participation des filles dans les séries STIM, avec par exemple seulement 19,48% de filles au lycée scientifique de Yamoussoukro. « STIM pour ELLE » vise à corriger cette tendance en démantelant les stéréotypes de genre et en ouvrant la voie aux jeunes filles vers des carrières scientifiques et technologiques.

À travers un processus de sélection rigoureux parmi 800 postulantes, 32 jeunes élèves filles des classes de 6ème à la 3ème, représentant 16 directions régionales de l’Éducation nationale et de l’Alphabétisation (Duékoué, Man, Touba, Minignan, Aboisso, Grand-Bassam, Dabou, Sassandra, Adzopé, Abengourou, Bondoukou, Bouna, Ferkessédougou, Bongouanou, Dimbokro, et Daoukro) sont mises à l’honneur, symbolisant l’espoir d’une nation pour un futur où les femmes sont au cœur du progrès durable et de l’innovation.

La célébration de ces 32 élèves talentueuses, le vendredi 08 mars 2024, lors de la Journée Internationale de la Femme (JIF) va au-delà de la reconnaissance de leur excellence académique. Elle marque un pas important vers l’égalité des genres dans les domaines STIM en Côte d’Ivoire.

« STIM pour ELLE » devient ainsi une référence d’initiative inclusive, soulignant l’importance cruciale de l’investissement dans l’éducation scientifique des filles pour préparer le terrain à une future génération de femmes innovantes, prêtes à prendre part activement à l’épanouissement et au développement durable de leur pays.

Sercom DEEG DU MENA

- Advertisement -