Journée du livre: 64 élèves, des enseignants et conseillers célébrés à l’IEPP Yopougon Ananeraie

21

Le Groupe scolaire libanais, de l’IEPP Yopougon Ananeraie dans la commune de Yopougon, a servi de cadre, le mercredi 31 mai 2023, à la célébration de la 2ème édition de « la journée du livre ». L’objectif de cette journée est de récompenser et d’encourager les meilleurs élèves de la maternelle au CM2, dans les disciplines de la Lecture, la Dictée et la Poésie.

C’est au total 64 élèves de la Maternelle au CM2 qui ont été récompensés et plusieurs enseignants, conseillers pédagogiques du préscolaire et du primaire qui ont, également, été distingués pour leurs efforts inlassables pour une meilleure prise en charge des élèves.

L’inspecteur Yao Koffi André de  l’IEPP Yopougon Ananeraie a appelé à plus de mobilisation.

Lire aussi: http://pressecotedivoire.ci/article/16921-concours-dentree-a-lena-les-inscriptions-se-poursuivent-jusquau-9-juin

Cette journée du livre a été organisée par le Service bibliothèque de l’IEPP Yopougon Ananeraie dirigé par Lokossinan Fofanan, également président de la Mutuelle des enseignants du préscolaire, du primaire et du personnel  de l’IEPP Yopougon Ananeraie (MEPPPYA) .

A cet effet, Yao Koffi André, inspecteur de l’enseignement préscolaire et primaire (IEPP) Yopougon Ananeraie, en tant que chef de la circonscription, a exprimé sa satisfaction et sa gratitude aux élèves et à l’ensemble des enseignants. Il s’est réjoui du fait que la deuxième lauréate qui a représenté la Côte d’Ivoire au concours de Dictée au Canada est de sa circonscription.

L’initiateur de cette journée du livre, Lokossinan Fofanan lors de son intervention.

Aussi a-t-il souhaité que l’édition à venir ait plus de « management, plus de sel, plus de piments dans la sauce » afin que la mobilisation soit vraiment totale, parce que, selon lui,  c’est une bonne initiative pour encourager les élèves les plus méritants. « Il faudrait que le monde sache ce que vous faites. S’il n’y a pas de mobilisation les gens ne sauront pas ce que vous faites. Monsieur le directeur régionale de l’éducation nationale et de l’alphabétisation d’Abidjan 3 représenté par Mme N’drin, malheureusement pour des raisons de calendrier n’a pu être présente », a-t-il dit.

« Vous jouez un rôle plus important dans la formation de nos élèves », s’est-t-il adressé aux enseignants. Il a illustré cette affirmation par en citant un auteur Russe qui a indiqué que « quel que soit le degré d’intelligence d’un élève, il a toujours besoin d’un tuteur. » « Et le tuteur c’est vous les enseignants qui encadrez ces élèves », a-t-il dit.

Les meilleurs élèves de CM2 récompensés en compagnie des officiels.

A en croire Yao Koffi André « la dictée permet de vérifier les acquis en lecture, en vocabulaire, même en mathématique en conjugaison, en grammaire, en orthographe. » « La dictée est formidable. C’est pourquoi madame le ministre de l’Education nationale et de l’alphabétisation, le Prof Mariatou Koné fait beaucoup d’exercices dans cette discipline en nous emmenant à faire la dictée du jour. Soumettez aux élèves la pratique de cet exercice », a conclu M. Yao.

Lokossinan Fofanan, initiateur de la journée du livre, a fait savoir que « la bibliothèque est un lieu du savoir et notre rôle est d’accompagner nos collègues à atteindre leurs objectifs (…) Nos objectifs c’est d’apprendre à nos enfants à lire et à écrire. Et pour que les enfants puissent le faire aisément, il faut encourager les enseignants à aimer la lecture. Et quand l’enseignant aime la lecture, par ricochet, il donne du goût aux élèves, puisse que les élèves aiment bien copier leurs enseignants. »

Une vue des enseignants primés.

Le chef de service de la bibliothèque de l’IEPP Yopougon Ananeraie er président de  la MEPPPYA a fait savoir qu’un bon mathématicien, un bon astrologue, un bon géographe est un bon littéraire. « Et donc nous nous sommes dit qu’il faut que nous accompagnons l’Education nationale à atteindre ces objectifs. Raison pour laquelle, nous avons instauré la journée du livre qui est à sa 2ème édition » a expliqué le président Lokossinan Fofanan.

« Nous récompensons et les enseignants et les enfants. On les met en compétition. On fait une évaluation on trouve les 3 premiers et on les prime. Vous vous inscrivez à la bibliothèque et chaque livre lu vous permet d’avoir 5 points. A la fin, on additionne et on déclare le vainqueur. Au niveau de élèves, ils compétissent en dictée, en lecture et en poésie. Et cela,  de la petite section au CM2 », a-t-elle fait savoir », a-t-il affirmé

Les élèves étaient également présents à cette célébration de la 2ème édition de la journée du libre.

Pour l’initiateur de ce projet un écrivain était invité pour présenter son roman aux élèves. Il faut préciser que des kits scolaires, des tee-shirts, des diplômes de félicitations ont été distribués aux meilleurs élèves ainsi que des diplômes d’honneurs à leurs enseignants.

Lire aussi: https://lecoleinfos.net/cppe-de-koumassi-la-56eme-promotion-celebree/

La petite Koné Faiza a récité un poème qui a émerveillé le publique et les parents venus soutenir leurs progéniture. Il faut noter qu’une photo de famille a mis fin cette 2ème édition de cette journée du livre à Yopougon Ananeraie. Il faut rappeler que plusieurs conseillers et directeurs d’écoles étaient présents.

Il faut noter que cette 2ème édition de la journée du livre à été coparrainée par l’ONG la jeunesse notre Relève et. la société immobilière Orchriel.

Antoine Kouakou